Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 18:32
Un monde s'écroule et, à longueur d'années, il aura probablement signé lui-même sa propre perte... 

A bout de souffle, notre monde politique est probablement en train d'imploser :  Pouvoir et Opposition s'effondrent simultanément, tandis que montent dangereusement les forces désordonnées  des " Anti-systèmes ", celles des Abstentionnistes et celles des " Extrêmes ", alimentées par l'ensemble des réactions impulsives et naturellement irrationnelles  de rejet dans son ensemble d'une classe politique qui aura perdu toute crédibilité à longueur de décennies, pour avoir fait l'autruche face aux bouleversements économiques, industriels, écologiques et démographiques de notre planète et nous avoir simplement dit par intérêt, depuis deux décennies  " élisez nous et soyez tranquilles ... demain sera comme aujourd'hui ! ".
 
 
Ne plus " se servir "  :
 
Qu'ils soient donc de la Droite, désormais totalement déboussolée, divisée pour ne pas dire " atomisée " et siphonnée jour après jour vers des extrêmes totalement irréalistes, rappelant parfois les sombres heures de l'Europe, qu'ils soient d'un Centre récemment et hâtivement replâtré, " relooké ", remaquillé, " relifté " pour tenter de séduire encore les déçus des deux rives, façon " dents blanches de Lecanuet " ... ou qu'ils soient d'une Gauche plus que jamais amarrée,  rivée à des idéologies qui l'empêchent de mettre résolument en oeuvre une nouvelle " intelligence ", une nécessaire adaptabilité à un monde en totale mutation ... de quelque bord qu'ils soient, nos " élus de métier " sont de plus en plus jugés, quelquefois injustement, comme ayant voulu d'abord " se servir ", considérés soit comme technocrates distants et loin du quotidien de leurs administrés, cumulards, discoureurs de belles promesses sans lendemain, ou même " profiteurs " d'un système qui aura permis tous les arrangements ... sous couvert des nuances d'étiquettes, d'arithmétique électoraliste, reniant toutes convictions à simple fin d'être réélus au mieux de leurs intérêts et le plus longtemps possible ...
 
Sur ce point, le climat des récentes affaires retentissantes de corruption, venues des deux côtés, aura définitivement eu raison du peu de crédit qui restait encore à notre classe politique.
Ce sentiment de révolte des " oubliés ", des " invisibles " venus de toutes les catégories de citoyens, arrive désormais à son comble car la société actuelle, durablement appauvrie, n'est plus celle d'avant la crise.
Les choix arbitraires venus systématiquement d'en haut sans l'écoute des citoyens ni réelle concertation, les dépenses de pur prestige au seul bénéfice de l'image de l'élu, les décisions autoritaires allant parfois jusqu'à l'abus de pouvoir, la distance entretenue par l'élu vis à vis de ses administrés ... seront au cœur des revendications légitimes des électeurs dès 2014, et les représentants de la classe politique dite traditionnelle " Gauche, Droite, Centre ", risquent fort d'en faire les frais !
 
 
" Servir "  :
 
La cité, grande ou petite, urbaine ou rurale, est l'espace naturel de notre vie au quotidien. En ce sens, les Municipales de mars 2014 seront une occasion unique de rassembler des citoyens de tous les horizons de notre Société civile et associative pour réfléchir, proposer, élaborer ensemble les programmes les mieux adaptés aux besoins réels de nos communes. Elles permettront aussi d'accompagner cette indispensable mutation des esprits et de créer l'émergence d'une nouvelle génération d'équipes et d'élus ayant une véritable conscience de l'intérêt collectif, à l'écoute des bonnes idées de chacun, capables de partage, d'esprit d'innovation, mais aussi parfois même d'abnégation personnelle, compte-tenu de la période difficile que nous traversons ... car la citoyenneté, c'est aussi pouvoir s'engager localement avec de nouvelles attitudes !
Le temps des gens en place voulant trop souvent imposer à tous leur vision d'une société qui les arrange mérite d'être enfin archivé au musée ...
 
A l'heure où la précarité de l'emploi le dispute à l'incertitude de l'avenir de notre jeunesse, nous devrons donc, sans délai, faire plus et mieux pour le plus grand nombre, avec malgré tout une économie de moyens et donc une meilleure répartition des choix et des budgets prioritaires.
 
Des nombreuses propositions déjà échangées avec vous, se dégagent dès maintenant plusieurs lignes de force :
 
- Favoriser une économie sociale et solidaire, génératrice d'emplois, une économie du partage, créatrice de lien social
- Accroître le développement des énergies propres, sûres et renouvelables, les rendre accessibles à tous
- Créer des synergies entre travail, économie, société et pouvoirs publics
- Refonder une démocratie participative, à l'intelligence collective
- Instaurer de nouvelles valeurs d'altruisme et d'humanisme, de respect de l'autre et de l'environnement
- Définir une redistribution locale des pouvoirs
- Mettre en réseau des intelligences au service de la démocratie
- Organiser la transparence et l'ouverture réelle des données publiques
 
 
Tout cela, il nous faut l'oser avec Vous et pour Vous dès maintenant ...
 
Alors, VENEZ A NOTRE RENCONTRE !
 
 
Francis Pont 
 
1 / 12 / 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Poly-Chroniques

  • : Le blog de francisjulienpont.over-blog.com
  • Le blog de francisjulienpont.over-blog.com
  • : Mes "poly-chroniques", au fil des jours, un regard politique, critique, parfois oblique, sur les remous de notre temps
  • Contact

Recherche