Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 12:15
Oui !..  

.. car si d'aventure cela arrivait, ce  serait naturellement le risque de contagion d'un retour aux monnaies européennes d'avant  2000 et la fin de l'euro qui menaceraient... mais c'est d'abord le peuple grec dans son ensemble qui aurait à souffrir d'un désastre économique bien pire que celui qu'il doit supporter aujourd'hui !.


-  L'aide urgente de " survie " de huit milliards d'euros ne serait pas versée, conduisant le pays à la faillite et donc à l'arrêt des paiements par l'état dès le début du mois de décembre..


-   Organiser la sortie de l'euro et le retour à la drachme demanderait au moins une année..

-  Il faudrait alors recréer de la monnaie, en réorganiser tous les circuits de distribution et recréer une Banque centrale.. 

-  L'annulation des 50% de la dette grecque par la communauté européenne ne serait évidemment plus d'actualité..

-  La Grèce ne recevrait plus aucun versement de fonds d'aides européennes et personne ne se risquerait à lui prêter de l'argent, sauf à des taux astronomiques et donc prohibitifs..

-  La monnaie grecque serait dévaluée d'emblée d'au moins 30 à 40% par rapport à l'euro..


-  Des retraits massifs de fonds par les particuliers conduiraient à court terme à la faillite de nombreuses banques..

-  L'ensemble des salaires des fonctionnaires subirait encore une chute insoutenable..

-  La Grèce est très fortement dépendante des importations de nombreux produits essentiels et la dévaluation de sa monnaie les rendrait encore plus chers.. (la comparaison avec l'Argentine, qui a finalement récupéré de sa dévaluation massive du peso par rapport au dollar, ne tient pas car l'Argentine a beaucoup plus de ressources propres que la Grèce )


-  Ses exportations deviendraient bien sûr plus compétitives mais la Grèce n'est malheureusement pas un grand pays exportateur..


De même que les enfants d'une famille très nombreuse ne sont pas tous armés à égalité face aux épreuves de la vie, les états européens de la zone Euro, par leur histoire et aussi certes par leurs erreurs pour quelques-uns, ne sont pas arrivés à égalité dans l'aventure de la monnaie unique...

...la Grèce, avec d'autres, est de ceux là, mais elle ne représente en fait qu'à peine 10% du PIB de l'Europe. 

Ne faut-il pas continuer à l'aider plutôt que l'abandonner en économisant temporairement 100 milliards d' euros, mais au risque d'une contagion à d'autres états pour arriver finalement à une famille Europe disloquée ?..

La solidarité me semble dans ce cas un enjeu tout à fait essentiel...

Attention à ce que la trop grande misère d'un de nos peuples proches ne gagne et ne soulève finalement nos autres peuples européens !..




Francis PONT

6 / 11 / 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Poly-Chroniques

  • : Le blog de francisjulienpont.over-blog.com
  • Le blog de francisjulienpont.over-blog.com
  • : Mes "poly-chroniques", au fil des jours, un regard politique, critique, parfois oblique, sur les remous de notre temps
  • Contact

Recherche