Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 20:14

en piste pour 2012

Pour 2012, ce n'est vraiment que dans 6 mois que la liste des candidats " définitifs " sera vraisemblablement bouclée... d'ici là, beaucoup s'agitent encore sur l'air du " retenez-moi ou je fais un malheur ! ", simplement pour peser dans le jeu politique post-électoral, humer un moment l'état d'euphorie et d'apesanteur de la pré-campagne ou exister médiatiquement dans une période particulièrement propice.
Entre sauter dans le grand bain de la Présidentielle et tâter l'eau du bout du pied, il y a un très grand pas à franchir, sauf si l'on vous pousse, que seuls ceux qui en ont déjà l'expérience peuvent réellement évaluer...

Or, tout laisse à penser que la prochaine campagne sera probablement très âpre, pour ne pas dire violente...et les trois du " podium " de 2007, Sarkozy, Royal, Bayrou, plus que jamais en piste, en sont les plus conscients donc les plus aguerris.

Partir trop tôt ou à un moment inopportun peut parfois tout ruiner...Chaban en fit un jour l'expérience, en un temps où pourtant le " politique " avait encore du sens et primait sur le sensationnel.

En ce mois d'avril, certains viennent de se découvrir de plus d'un fil, recevant les premières volées de flèches venues d'ennemis comme de supposés amis...

Les " Centro - Ecolos light " d'abord :

Le décollage de Monsieur Hulot, en ULM bleu-vert au dessus de la jungle politique, laisse à réfléchir : attention aux trous d'air, le monde du " show télévisé " et de la " pub " n'est pas celui des tréteaux de la " chose publique " où l'on s'entend parfois répondre, au simple mot d'Ushuaïa,... " à vos souhaits ! ".
Les " Verts " historiques ont une vision radicalement à gauche de notre société et  l'histoire de Monsieur Hulot n'est pas dans ce paysage.
La Juge Eva Joly est, elle, bien dans ce registre et pas dans celui du " soft ", mais elle se trouve malheureusement handicapée par un côté trop " septentrional " et sévère, dans sa communication comme dans son paraître...la politique tient compte aussi, hélas, de cela.

Finalement, D. Cohn-Bendit a probablement raison : Les Verts d'Europe Ecologie ont-ils vocation à avoir absolument un candidat à la Présidentielle plutôt qu'à négocier un vrai programme en partenariat avec le candidat de gauche ?.



Pour J.L. Borloo c'est bien sûr différent, mais il y a un " hic "...ou plutôt un double " hic " : comment faire croire que l'on peut quitter du jour au lendemain sa famille politique de la droite sarkozyste, où l'on a tout cautionné, tout signé soi-même en tant que ministre et décideur depuis des années ?, et comment couper soudain le cordon nourricier de l'UMP dont on est accessoirement vice-Président ?...pour raconter au peuple que l'on va incarner un Centre humaniste et social indépendant du pouvoir que l'on n'a pas eu le courage de bâtir pendant que Bayrou, seul contre tous, cherchait, lui, à le faire...
Gageons que les députés  "caméléons " du moment, qui se découvrent soudain la fibre radicale et centriste, ne quittent le navire UMP que parce que le temps et la soupe se gâtent...mais qu'ils y retourneront dès la première heure du deuxième tour, pour apporter leur " réservoir " de voix à N. Sarkozy ! On parie ?..

J'oubliais H. Morin ? bien en cuisine.. point. 


Il n'y a finalement que les " avocats " comme Sarkozy, Copé ou Borloo qui peuvent avoir le culot de nous faire croire tout et son contraire en guise de convictions et, pour le salut de la classe politique d'aujourd'hui, c'est justement le règne de tous ces avocats d'affaires reconvertis qu'il faudra faire entrer directement au musée en 2012.

L'inclassable D.de Villepin :

Du panache et une volonté apparemment beaucoup plus sociale que le gros de l'UMP, l'expérience des coulisses de palais alimentée d'un fort désir de vengeance et peut-être d'un vrai " grain " qui pousse ceux qui " y vont " coûte que coûte...mais s'il part au combat alors que certains le lâchent déjà, assisterons-nous à la campagne de Don Quichotte ou de Bonaparte ?..

F. Bayrou : une vraie cohérence, pas un " va-tout " :

Avoir une vision sur la politique et l'évolution de la société avec plusieurs années d'avance n'est pas simple dans notre période de l'instant et de la facilité...Avoir raison trop tôt n'est pas confortable, mais en Béarn on a la tête dure et l'esprit tenace. L'existence durable d'un vrai Centre humaniste axé sur la justice sociale, indépendant...  et un jour gagnant, est à ce prix.
Alors, Bayrou " c'est fou " ?..Pas tant que ça mon gars !

Sur le  Front " Le Pen " :

Ici tout est simple ou plutôt simpliste : Après papa,  " Marine est là "... la ritournelle populiste tourne toujours à plein dans les périodes de grandes difficultés économiques et sociales. Même avec pour seul programme celui du " y'a qu'à ", ça marchera...Fermer le pays à " l'autre ", remplacer l'Euro par le Franc et dévaluer même si notre dette abyssale en Euro nous coûtera 35% de plus du jour au lendemain, et ne pas regarder plus loin que le jour du scrutin. Alors bien sûr " elle " ira ! Mais après tout, avec tous ses débats sur l'identité nationale, les religions et la laïcité... l'UMP l'a bien cherché..

A gauche toute : J.L. Mélanchon : 

Le tribun du moment qui, lui, ira à coup sûr, d'abord pour le simple plaisir de pourfendre les autres, notamment les anciens amis socialistes...un vrai moteur de " bruit et de fureur " plus que suffisant pour un premier tour !

Restent les deux " nantis " de la pensée unique :

PS et UMP : " bonnet blanc et blanc bonnet " ? Non bien sûr. Mais à la Présidentielle, mode de scrutin et bipolarisation génèrent la pensée unique Gauche/Droite et le " vote utile "...

Alors : D.Strauss-Kahn ? ( plus à droite qu'un vrai centriste ), L. Fabius ? ( idem ), F. Hollande ? ( " plan B " ou désormais A' du parti  ), S. Royal ? ( le vrai " grain " qui fait aussi la différence dans l'envie d'y retourner ) ou M. Aubry ? ( la raison, mais l'envie ?. )...il est clair que toute la force, les moyens, les élus et les réseaux du parti seront unis derrière le candidat ( ou la..) désigné par les primaires pour aller jusqu'au bout, sauf étripage généralisé que la Droite appelle de ses voeux mais que le sens de survie évitera, je crois.

Nous reste donc le " sortant ", le " monarque " UMP...qui dit déjà qu' " il se la sent " !
Qui croit encore raisonnablement qu'il n'ira pas ou qu'il sera éliminé au premier tour ?..puisqu'il joue déjà, avec tous les moyens dont il dispose, sur tous les registres en même temps : populistes,sécuritaires et soi-disant progressistes et sociaux pour peut-être nous endormir encore une fois...

Enfin...espérons qu'on ne nous la fera pas deux fois !

Alors, 2007  :  " Fouquet's " ,    2012  :   " ......  's " ?..

A défaut d'être devins et pour dépassionner un peu le sujet, essayons quelques rimes !..


Francis PONT
15 / 4 / 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Poly-Chroniques

  • : Le blog de francisjulienpont.over-blog.com
  • Le blog de francisjulienpont.over-blog.com
  • : Mes "poly-chroniques", au fil des jours, un regard politique, critique, parfois oblique, sur les remous de notre temps
  • Contact

Recherche